agencevlb_logo.jpg

ÉRIC ASSOUS

Foto Eric Assus.jpg

Éric Assous est né en 1956 à Tunis. A partir de 1983, pour France Inter il signe près
de 80 pièces. Puis il travaille pour la télévision, écrit des sketches, des feuilletons,
des policiers et des comédies, pendant dix ans. En 1997, c’est le réalisateur Philippe Harel qui fait passer Eric Assous de la télévision au cinéma.
Eric Assous réalise deux films Les Gens en maillot de bain avec Gad El Maleh, Isabelle Gelinas puis Sexes très opposés avec Patrick Chesnais, Charlotte de Turckheim et Véronique Boulanger.

Au théâtre, il écrit un grand nombre de pièces dont Les acteurs sont fatigués
qui sera jouée près de 500 fois, Les Montagnes russes avec Alain Delon et Astrid Veillon (Marigny), Les Belles Soeurs (Théâtre Saint-Georges) jouées plus de 500 fois, Secret de famille jouée par Michel Sardou et son fils Davy. En 2009-2010, outre L'Illusion conjugale, c'est Jean-Luc Moreau qui monte Les hommes préfèrent mentir

Il écrit Le Technicien pour Roland Giraud et sa femme et Une journée ordinaire pour Alain Delon et sa fille Anouchka.
En septembre 2011, Eric Assous a deux nouvelles pièces à l'affiche: Les Conjoints et Mon meilleur copain.
En septembre 2012, Le Bonheur rejoint l’affiche. Début 2013, La Femme du Michel Ange se créée à Paris. 
En septembre 2013, il a trois pièces à l’affiche à Paris dont Nos Femmes, avec Daniel Auteuil, Richard Berry et Didier Flamand qui rencontrera un succès sans précédent dans le plus grand théâtre privé de Paris.
Au début 2015, On ne se mentira jamais ouvre en janvier au théâtre La Bruyère avec Fanny Cottençon et Jean-Luc Moreau.
Fin septembre 2015, sa pièce Représailles est créée au théâtre de la Michodière avec Michel Sardou et Marie-Anne Chazel.
Au cinéma, la pièce Nos Femmes a fait l'objet d'une adaptation qu’il a signée. Le film s'est tourné en septembre 2014 avec Richard Berry, Daniel Auteuil et Thierry Lhermitte.

Eric Assous reçoit à deux reprises le Molière du meilleur auteur francophone vivant : en 2010 pour L’Illusion conjugale et en 2015 pour On ne se mentira jamais et le prix théâtre de l'Académie française pour l'ensemble de son œuvre en 2014.
Ses pièces sont représentées dans plus de 25 pays. 

(Auteur SACD. Droits pour l'Espagne)

PLAYS

L'illusion conjugale.jpeg

L'ILLUSION CONJUGALE
Prix Molière 2010 du Meilleur Auteur Francophone
(1 femme, 2 hommes)

Il est toujours risqué pour ne pas dire déconseillé de prendre son conjoint pour confident. La sincérité comme base du couple est un leurre. Prenez Jeanne et Maxime. Après quelques années d’un mariage heureux, ils décident de s’avouer certains petits écarts. C’est le début d’une grave remise en question, de suspicions légitimes, d’accusations en tous genres, de jalousies intolérables. Aucun mensonge n’est sans conséquences, aucune vérité n’est sans danger. Au fond la confiance doit rester une illusion. C’est sans doute la condition élémentaire de la paix des ménages.

 

On ne se mentira jamais.jpeg

ON NE SE MENTIRA JAMAIS 
Prix Molière 2015 du Meilleur Auteur Francophone
(1 homme, 1 femme)

Serge et Marianne sont heureux. Mariés depuis plusieurs années, ils ont gardé la complicité et la fougue de leurs débuts.
Pourtant un incident sans gravité va modifier le cours de leur existence. Un petit grain de sable qui va enrayer l’harmonie joyeuse de leur couple et instiller le doute. La suspicion est un poison violent et subtil aux effets dévastateurs.
Au bout de trente ans, on croît bien connaître l’autre … Parfois on a tort.

 

Les belles-sœurs1.jpeg

LES BELLES-SŒURS
(4 femmes, 3 hommes)

Francky a invité ses deux frères et leur épouse pour pendre la crémaillère dans sa nouvelle maison de campagne. Sa femme a cru bien faire en invitant au dernier moment Talia, la secrétaire de Francky, une petite bombe sexuelle dont la présence n’est visiblement pas désirée par tous. L’un des trois hommes a eu une liaison avec Talia. Mais lequel ?…
Les belles-sœurs sont par ailleurs très différentes, elles n’ont rien à se dire et se méprisent cordialement. La présence de Talia va créer de graves tensions, jusqu’à l’explosion finale où les masques vont tomber et les vérités pleuvoir…

 

SECRET DE FAMILLE.jpg

SECRET DE FAMILLE
(2 femmes, 4 hommes)

Pierre, divorcé et solitaire, est le père de Quentin qui s’est récemment fiancé avec la superbe Clémence. 
Or, Clémence n’est pas si pressée de se retrouver la bague au doigt et ceci pour une raison toute simple : elle n’est pas amoureuse du fils… mais du père ! Pierre qui a une morale au dessus de tout soupçon et une affection sans bornes pour Quentin, éconduit la jeune fille. 
Mais difficile d’avouer à son propre fils une telle vérité. Plutôt mentir. Cette situation va conduire notre héros à se lancer dans de nouveaux mensonges, des improvisations risquées, bref, se retrouver dans un piège infernal !

 

Représailles.jpg

REPRÉSAILLES
(5 femmes, 3 hommes)

Ça devrait être un jour heureux pour Francis et Rosalie : le mariage de leur fille. 
Et pourtant c’est le début d’une bataille conjugale féroce et sans merci. Rosalie veut
faire payer au centuple les infidélités de Francis. Lui se débat pour sauver ce qu’il a
réussi à accumuler. Car un divorce est toujours exorbitant quand on a un enfant et
qu’on a bien réussi. Alors tous les moyens sont bons pour se défendre … 
Même les moins avouables.

 

La femme du Michel Ange.jpeg

LA FEMME DU MICHEL ANGE
Monologue, 1 femme

« J’étais seule au bar d’un hôtel, en attendant ma meilleure amie.
Un homme très bien m’a abordée en croyant que je vendais mes charmes. Je ne pensais pas qu’on pouvait me confondre avec l’une de ces femmes qui font le plus vieux métier du monde.
Je n’ai pas été vexée, plutôt interloquée, amusée … Je tiens à préciser que j’ai un mari, des enfants… tout est en ordre. Mais je ne travaille pas. Ne dit-on pas que l’oisiveté est mère de tous les vices ? »

 

 

L´heureux élu.jpg

L´HEUREUX ÉLU
(2 femmes, 3 hommes)

Charline est heureuse: elle va épouser L'homme de sa vie ! 
Avant de le présenter à ses meilleurs amis elle leur précise qu'il est un peu spécial. 
Beau, riche, poli mais qui pense "différemment"... 
Que faire ? Respecter son choix, débattre ou rejeter "l'heureux élu" ? 

 

Le bonheur.jpg

LE BONHEUR
(1 femme, 1 homme)

Le charme des rencontres fortuites, c’est qu’elles réunissent des êtres
qui s’attirent sans être forcément compatibles.
Louise est célibataire. Alexandre est en plein divorce.
Elle n’a pas d’enfants, il en a trois. Elle est plutôt à gauche, il est plutôt
à droite. Ce qu’il ont de commun, c’est d’avoir dépassé la cinquantaine
et de n’avoir pas un caractère facile.
Ils vont confronter leur conception du bonheur et débattre de ses modalités. La peur de finir seul est-elle bonne conseillère ?
La maturité nous rend-elle plus tolérants ou plus intransigeants ?
Notre passé amoureux est-il une richesse ou un handicap ?

 

Les conjoints.jpg

LES CONJOINTS
2 femmes, 2 hommes

Deux couples amis. Bob et Armelle. Xavier et Delphine. Un jour Bob et Armelle divorcent. Delphine souhaite prendre parti pour Armelle. Xavier pour Bob. Delphine est d’autant plus remontée que Bob a décidé de se remarier avec une jeune femme de près de 30 ans de moins que lui. Au cours de la soirée où Bob présente officiellement sa future femme à ses amis, on va apprendre une réalité bien plus complexe que les apparences. Personne n’est exempt de reproches et les vérités les plus secrètes vont surgir…

 

 

Le-Technicien.jpg

LE TECHNICIEN
(3 femmes, 5 hommes)

Il y a vingt ans, Séverine s’est fait plaquer par Jean-Pierre, son mari, un flamboyant homme d’affaires.
Abandonnée, sans un sou, elle a monté une maison d’édition littéraire qui, aujourd’hui, a le vent en poupe.

Un beau matin, Jean-Pierre réapparaît dans le bureau de Séverine…

 

 

Une journée ordinaire.jpeg

UNE JOURNÉE ORDINAIRE
(2 femmes, 2 hommes)

Julie a vingt ans. Elle rêve de liberté, d’émancipation. Et en plus elle est amoureuse. Seulement voilà, elle vit avec son père. Veuf depuis douze ans, il n’a pas l’intention de voir Julie quitter la maison Alors elle lui propose un marché. Lui présenter son amoureux et faire la connaissance dans la même soirée de la femme que son père voit de temps à autre.