ISABELLA SANTO DOMINGO

Isabella Foto.jpg

Isabella Santo Domingo (1968, Colombie) est une écrivaine, scénariste, présentatrice, journaliste et actrice.

En tant que journaliste elle a travaillé comme rédactrice en chef dans la revue Shock.
Ses articles et colonnes d’opinion ont été publiés en Équateur, au Panama, en République Dominicaine, et aux États-Unis.

En tant qu’actrice, elle a joué dans plusieurs feuilletons et films comme la version colombienne de Survivor (Desafío, 2004).

En 2010,  Sony Channel a lancé la série Los caballeros las prefieren brutas (Les hommes préfèrent les idiotes), basée sur le bestseller du même nom. Le scénario des quatre saisons était écrit par Isabella Santo Domingo, qui est aussi la scénariste de deux courts-métrages : Violetis blue et Hello God.

Santo Domingo a aussi écrit deux mini-séries pour le Canal RCN : Cara o Sello ("Pile ou face") et Victoria, qui a reçu le prix Simón Bolívar de la Meilleure Mini-série Nationale.

Quant à sa facette littéraire, en plus du best-seller, Los caballeros las prefieren brutas (Penguin Random House, Espagne, 2010), qui s’est vendu à plus de 500.000 exemplaires dans le monde, Isabella Santodomingo est l’auteure d’autres œuvres à succès comme De la ruptura a la sutura (De la rupture à la suture) et A.M/F.M ¿Felizmente mantenida o asalariada de mierda?  (Heureuse entretenue ou salariée de merde?) publiés chez Ediciones B, Espagne, en 2011 et 2012, et Sexorcismo (Planeta Colombia, 2013).

Isabella Santodomingo a gagné de nombreux prix pour ses travaux comme écrivaine et actrice, en particulier le Prix Simón Bolívar, le Prix TV y Novelas, le Prix Mara Internacional, le India Catalina et le Midia de España, dans la catégorie de la meilleure actrice.

Elle a également été nommée “Femme de l’Année” par Calvin Klein, Revista ALÓ, Revista Fucsia et Revista Cromos.

Actuellement, elle est de nouveau en tournée en Amérique latine et aux États-Unis pour Los caballeros las prefieren brutas. Parallèlement, elle est en train de terminer le monologue basé sur son œuvre Sexorcismo et écrit la pièce de théâtre Frustr-Hadas ("Frust-Fées").

 

ŒUVRE

Portada Caballeros pequeña.jpg

Los caballeros las prefieren brutas (Les hommes préfèrent les idiotes)
Penguin Random House, Espagne, 2010

«Pour vivre en couple, le seul truc qui fonctionne c’est de jouer la gourde. Si au cours de l’histoire,
ils ont été les premiers à  jouer les imbéciles pour n’en faire qu’à leur tête, je ne vois pas pourquoi,
si nous luttons pour l’égalité, nous ne commencerions pas d’abord par acquérir leurs méthodes.»

Ce livre est une vraie boîte à surprises. En plus d’être vraiment très drôle, il nous fait réfléchir sur les sujets qui préocccupent aujourd’hui autant les femmes que les hommes : l’utilité du mariage, la guerre des sexes, le machisme de convenance et beaucoup d’autres sujets, abordés avec la subtilité et la profondeur que possède cette belle et talentueuse auteure.

Un livre complexe, provocateur, polémique et irrévérencieux, mais surtout indispensable pour que les femmes se connaissent à fond et agissent en conséquence. Comme valeur ajoutée, les lecteurs masculins peuvent se pencher sur son contenu en qualité de parfaits fouineurs.

Suite au succès du livre et de la série TV, Isabella Santo Domingo en a fait un monologue pour le théâtre qu'elle joue depuis 4 ans. Plus de 500 salles d'Amérique Latine et des États-Unis, plus de 500.000 spectateurs qu'Isabella Santo Domingo a fait rire à pleurer.

AVERTISSEMENT
Ce livre ou manuel ne doit être lu par aucune personne ne jouissant d’une bonne dose de tolérance et d’humour.

 

Portada Ruptura sutura small.jpg

De la ruptura a la sutura (De la rutpure à la suture)
Ediciones B, 2011

Comment recoudre un cœur point par point?

Isabella Santo Domingo repart à la charge avec son humour dans De la rupture à la suture.
Un livre surprenant pour ceux qui ont traversé ou traversent une désillusion amoureuse.
Et dédié tout particulièrement à ces personnes solidaires prêtes à nous aider à guérir…
Un manuel inhabituel pour se remettre d’une déconvenue. Ou comment recoudre point par point un cœur déchiré. La clé étant de savoir interpréter certains signes.

“Tu passes ton temps à pleurer, à le maudire, à penser à lui, à te fustiger de jour en jour, comme si ce que tu recherchais n’était pas une réconciliation mais une béatification du Vatican lui-même. Espérons qu’après avoir lu ce livre ce ne sera pas ton cas, et que tu ne passeras pas tes journées à l’aimer et à le détester ou à le détester et à l’aimer tout de suite après… Car tu finiras par te demander : “Suis-je devenue une psychopate ?”

“Si tu ne veux pas t’attirer des remarques désagréables, entraîne-toi à pleurer chez toi, ou en public, mais toujours avec beaucoup de classe.”

Si toi ou quelqu’un que tu connais traversez actuellement une déception amoureuse , allez sur le site www.decepmode.com, une communauté virtuelle imaginée par Isabella pour aider à recoudre les cœurs déchirés, et ça, quel que soit le lieu au monde où tu te trouves. Nous t’invitons aussi à nous suivre sur twitter@decepmode.

I

Portada AM:FM.jpg

AM/FM ¿Felizmente casada o asalariada de mierda? (Heureuse entretenue ou salariée de merde?)
Ediciones B, Espagne, 2012

Isabella Santo Domingo propose une réflexion sur les raisons qui empêchent la femme moderne de vivre de façon pleine et satisfaisante en accord avec son choix de vie. Un véritable traité, avec l’humour comme fil conducteur, sur les types de femmes qui existent aujourd’hui : celles qui travaillent, perçoivent un salaire (en général insuffisant), vont au gymnase, essayent d’être à la mode, draguent dans les cafés (ou ailleurs si elles peuvent), vivent seules et subviennent à leurs besoins, ainsi que celles qui ont préféré avoir un mari et des enfants, s’occuper des devoirs d’école, s’occuper de leur maison, prendre un verre avec leurs amies (quand elles peuvent), remplir le frigo et rester belles afin qu’aucune célibataire inassouvie ne leur enlève leur petit mari.

L’auteure est convaincue que l’humour est la meilleure méthode pour guérir les blessures de l’âme, le coeur et les complexes qui nous rongent quotidiennement en faisant des victimes. Et Isabella Santo Domingo de conclure que le seul apport de ce manuel, bourré de conseils, de trucs, d’expériences et de stratégies, est la connaissance et la reconnaissance des “racines possibles de nos traumatismes féminins et les solutions à tant de frustations.”

 

Portada Sexorcismo internet 500 ppp.jpg

Sexorcismo (Sexorcisme)
Planeta, 2013

Avec de bonnes doses d’humour et de franc parler outre de nombreux conseils pratiques, Isabella Santo Domingo propose 17 étapes pour se libérer de la dépendance sexuelle, sans pour autant cesser de jouir du sexe.
D’après Isabella, une fois Sexorcisme fini “vous pourrez atterrir sans empêchements majeurs sur le terrain difficile des relations de couple. Vous pourrez, par exemple, identifier qui est réellement connecté à vous, et qui prétend seulement passer un bon moment aux dépens de vos illusions”.
Une des choses que l’auteure veut faire découvrir, à la lecture du livre, c’est que l’amour s’il fait mal et fait souffrir, n’est pas de l’amour. Et Isabella espère “qu’après avoir fait cette thérapie, personne ne retombera plus aux pieds du loser de service, ni ne renoncera à sa dignité pour aucun mufle”.